Posts tagged ‘critique’

octobre 18, 2013

Malavita : du grand Besson, du grand De Niro, du grand Michelle Pfeiffer

 

La famille Manzoni (composée par Fred Blake (Robert De Niro),  Maggie Blake (Michelle Pfeiffer), Belle (Dianna Agron et Warren (John D’Leo) ) se retrouve paumer « dans le trou le plus éloigner de Brooklyn » : un petit village normand.

J16_Malavita__MG_7024retok

Bien entendu, l’arrivée de la famille américaine intrigue tout le village et pourtant, les normands ignorent le passé mafieux de cette famille qui se cache sous une fausse identité et est sous la protection du FBI, avec l’agent Robert Stansfield (Tomy Lee Jones) qui veille à ce que le passé des Manzoni ne refasse pas surface et qu’il passe bien pour une famille américaine lambda.

J27_Malavita__MG_2941_1_1ret

Le film nous promène entre les préjugés et les clichés sur les américains et le français. Même le camembert et le beurre de cacahuètes y passent. On se laisse emporter par la beauté des images, le talent des acteurs, le comique de la situation, l’action bien dosée. Du grand Besson.

J16_Malavita__MG_0123retok

Malavita est sans aucun doute le film que tout le monde prendra plaisir à voir et revoir. A ne manquer sous aucun prétexte.

Malavita- Sortie française : le 23 octobre 2013 –  Durée : 1h51

exe_120X160-MALAVITA-persos.indd

Article : Aurélie

Photos : Europacrop

octobre 10, 2013

A fond les Turbo

 

turbo affiche

Turbo est un petit escargot qui rêve de vitesse. Un jour, suite à une petite aventure assez inattendue, il deviendra l’escargot le plus rapide du monde. Mais, ses nouveaux pouvoirs lui créent des problèmes au sein de sa communié d’escargots de laquelle son frère et lui se retrouvent expulser. Il ne faudra pas longtemps pour qu’ils se fassent attraper par  Tito qui, avec ses voisins de travail, organise des courses d’escargots. Très vite, les deux jeunes pleins d’espoirs décident de se rendre aux 50 miles d’Indianapolis afin de réaliser leurs rêves. Contre le gré de leurs frères respectifs, soutenus par les voisins de travail de Tito, toute la joyeuse troupe prend la route pour Indianapolis.

Turbo et Tito

Pour la première fois, les Studios Dreamworks nous accrochent avec cette histoire complètement improbable, drôle et moralisatrice. Les plus petits apprécient les blagues et le suspens de l’histoire. Pour la première fois dans l’histoire des Studios Dreamworks, certains personnages sont vraiment adorables.  On apprécie l’adrénaline de l’ambiance des sports automobile qui est plutôt bien recréée.

TURBO

 On regrette que Dreamworks, n’est pas l’effort de bousculer un peu plus ses codes » marque de fabrique » en créant un pilote (Eric Lagagne) plus petit afin qu’il soit plus réaliste.

Enfin, le film nous apprendra ou rappellera que la volonté peut nous permettre de faire bien plus qu’on ne le pense et qu’il n’est pas bon d’aduler certaines personnes sans savoir qui elles sont vraiment (si seulement, Eric Lagagne ressemblait à Alonso au lieu de Prost alors, le message ne serait que plus clair)

TURBO

Turbo. Durée : 1h36. Sortie le 16 octobre 2013.

Article : Aurélie

Photos : © Fox 2013

Turbo

septembre 17, 2013

Les Miller, une drôle de famille en herbe

Jason Sudekis est David Clark, un petit dealer de drogues. Dans son immeuble habite Kenny Rossmore (joué par Will Poulter) un jeune homme un peu neuneu. Non loin, dans un bar à strip tease Rose O’Reilly (Jennifer Anniston) essaye de gagner sa vie. Et au milieu de tout ça se trouve Cassey Mathis, une adolescente qui a décidé de ne plus vivre chez ses parents.

image

Un jour et à contre cœur, David se voit confier une mission : allez chercher un « petit chouillat et demi » de drogue au Mexique et le reconduire aux USA. Le tout bien entendu sans se faire prendre. David passe donc de simple dealer à passeur de drogue et, pour réussir cette mission, il ressent le besoin d’une famille. C’est ainsi que Rose va devenir sa (fausse) femme, Kenny son (faux) fils et Cassey, sa (fausse) fille. Tous les quatre seront : les Millers.

L14A3340.dng

Entre le fait d’apprendre à  prétendre être une famille, la taille du « petit chouillat et demi » de drogue, les hurluberlus qu’ils vont rencontrer sur la route et tout le reste, les Millers nous font rire pendant près de deux heures. Nombreuses des blagues sont faciles et vus ailleurs mais, elle marche toujours aussi bien et du coup, on passe un bon moment.

Les Miller, une famille en herbe. Sortie en France le 18 septembre 2013. Durée : 1h50

Article : Aurélie

Photos : Warner Bros

avril 30, 2012

American Pie on va être gourmand

Les amateurs de tarte vont être servis ! Pour la 4éme fois  la bande de Jim Levenstein (Jason Biggs) se réunie et comme les fois précédente il y a du sexe (on adore particulièrement la tentative SM de Jim et Michelle), de la blague potache, de la blague salace et un peu d’émotion au menu. Lire la suite : http://www.laruedubac.com/basearticle/page.php?id=202

avril 21, 2012

The Avengers : Réunion de Super Héros

 

Revoici les super héros ! En 3D et  réunis pour le bonheur des fans de comics dans le monde entier.

Lire la suite : http://www.laruedubac.com/basearticle/page.php?id=201

 

avril 2, 2012

Le fild de l’autre

 

Le film raconte l’histoire de deux familles qui découvrent que leurs fils ont été échangés à la naissance.  Et comme si la nouvelle n’était pas assez dure, ils sont séparés par une frontière perpétuellement en conflit (Israël/ Palestine) et  à cela s’ajoute la religion. Lire la suite : http://www.laruedubac.com/basearticle/page.php?id=192

mars 14, 2012

Projet X mais pas interdit au moins de 18 ans

Si vous avez aimé la saga American pie et plus particulièrement le 1er opus, et si l’idée de passer environ 1h30 devant un film filmé façon documentaire ne vous refroidit pas, alors Lire la suite : http://www.laruedubac.com/basearticle/page.php?id=182

février 27, 2012

Extrèmement fort & incroyablement près fera-t-il du bruit ?

C’est l’histoire du petit Oskar Schell (Thomas Horn), New-Yorkais âgé de 11ans qui cherche à quelle serrure correspond la clef qu’il a trouvé dans les affaires de son père Thomas (Tom Hanks) décédé lors des attentats du World Trade Center.

 

Le film est l’occasion de montrer l’importance d’une famille et sa fragilité. Le film saisit aussi l’occasion de montrer un Lire la suite : http://www.laruedubac.com/basearticle/page.php?id=174

janvier 6, 2012

J.Edgar : il était une fois le FBI

 

« Je reste mitigée » «  ça manque d’action » « Sean Penn lui au moins l’a vraiment montré » « Je n’aime pas DiCaprio, je ne comprends pas pourquoi il plait tant » voilà ce qu’on pouvait entendre en sortant de la projection de J.Edgar. Le film aurait laissé une empreinte douce-amère sur mes « collègues ».  Mais vous lecteur l’aimerez-vous avec ce que j’en sais et ce que j’en pense ?

J.Edgar raconte l’histoire de J.Edgar Hoover, l’inventeur du FBI. Comment a-t-il créé le FBI ? Pourquoi ? Comment a-t-il fait du FBI ce que nous en connaissons aujourd’hui ? Comment a-t-il protégé « ses dossiers secret » ?

Leornardo DiCaprio et Clint Eastwood

Le film possède un impressionnant casting devant et derrière la caméra. Clint Eastwood pour réalisateur (producteur et compositeur) Leonardo DiCaprio dans le rôle principal. Naomi Watts, Armie Hammer, Josh Lucas et Judi Dench. Le film est tout en douceur et se repose sur le talent de son équipe technique (parmi laquelle l’équipe du maquillage –lequel est divinement réussit notamment sur Naomi Watts).

Tout est dans la finesse, la gestuelle pudiquement dévoilée, la subtilité des regards, des mots.

Il ne s’agit pas d’un film sur  l’acquisition du pouvoir ou sur l’homosexualité mais, il s’agit d’un film qui raconte la vie d’un homme (assez peu connu de nous européens et pourtant figure emblématique aux Etats-Unis).

Sans  vulgarité, sans parti pris, sans sexe, sans juger. Le film se contente de montrer une vie et c’est une vraie réussite.

 

J.Edgar. Sortie le 11 janvier 2012. Durée 2h15.

Article : Aurélie

Photos : © Warner Bros.

décembre 27, 2011

Echange Standard : la dernière comédie de l’année 2011

Echange Standard est la dernière comédie de l’année 2011. Le film raconte l’histoire de deux amis d’enfance : Dave (Jason Bateman) avocat vivant dans une belle demeure marié et avec trois enfants et Mitch (Ryan Reynolds) célibataire, acteur (de lorno décrit comme un porno léger) et vivant dans un appart dégueu. Les deux amis se retrouvent pour un match et émettent le souhait d’avoir la vie de l’autre. Si tôt dit, si tôt fait. Voici que le lendemain au réveil Dave est Mitch et Mitch est Dave. À l’un de découvrir les joies d’une vie d’éternel ado ; à l’autre de découvrir la vie d’un père de famille plein de responsabilité.

 Le film est sympa même si on ne se décroche pas la mâchoire mais, il n’est rien de plus qu’une version originale pour adultes et adolescents de Freaky Friday avec Lindsay Lohan et Jamie Lee Curtis (lui-même un remake du Freaky Friday avec Jodie Foster) sauf que vu que ce n’est pas un Disney il est question de sexe, les personnages consomment des drogues et ne chantent pas.

 

Echange Standard- sortie le 28 décembre 2011- Durée 1H54.

Article : Aurélie

Photo : © Universal