Archive for ‘Nos coups de coeur’

décembre 2, 2011

Mon Noël de la générosité

 

Noel est la meilleure période de l’année pour faire plaisir et se faire plaisir. Et le meilleur endroit pour réunir les deux n’est autre que la boutique de Noël de l’UNICEF car, dans cette boutique, chacun de vos achats se transforment en acte de générosité. Et cette année, les lutins de l’UNICEF n’ont pas chômé.  Ils vous proposent un mug, une boîte pour ranger les gâteaux, un sac cabas hyper pratique qui vous suivra partout. Des beaux cadeaux que vous vous réjouirez d’offrir ou de posséder.  Mais les lutins de l’UNICEF ont aussi pensé à l’ambiance de Noël pour votre sapin et votre maison : une boule de Noël en verre soufflé, peinte selon une technique ancestrale, des sacs cadeaux et une bougie décorative.

Avec l’UNICEF, les euros se transforment en espoir à l’autre bout du monde.  Ainsi vos 10 euros peuvent servir à transporter des vaccins dans des régions isolées, fournir des cahiers d’exercices pour l’éducation,  donner des sachets de sels de réhydratation afin de guérir les enfants…Alors, n’hésitez plus et laissez-vous séduire par la boutique de l’UNICEF : www.unicef.fr/boutique

Article : Aurélie

Visuels : UNICEF

Publicités
novembre 29, 2011

Andrea Casiraghi rejoint le Famous ♥ us

Andrea Casiraghi, à Paris le 26 novembre 2011

Andrea Casiraghi est la 22ème personnalité à rejoindre le Famous ♥ us et ce n’est pas sans fierté que nous le comptons dans cette liste car, Andrea Casiraghi est un jeune homme altruiste qui n’hésite pas à donner de son temps aux causes auprès desquelles il est engagé. De plus, Andrea est un jeune homme posé, intelligent, travailleur et disponible.

Article : Aurélie

Photos : Marylise

Scan : Cindy

novembre 22, 2011

Le mot d’Antonio Banderas pour Laruedubac

Il prête sa voix au Chat Potté en espagnol, en anglais et en italien. Il est l’un des acteurs espagnols les plus connu au monde. Vous l’avez vu dans le  « Masque de Zorro », le « 13ème guerrier », « Evita », « Entretien avec un vampire », « La Piel que Habito »…Antonio Banderas, né le 10 août 1960 à Malaga est la 21ème personnalité à nous écrire un petit mot rempli de gentillesse : « Pour les gens de Laruedubac, tous mes meilleurs vœux. Bisous. »

Antonio Banderas

Article : Aurélie

Photos et scan : Cindy

Retrouvez Antonio Banderas sur Laruedubac :

http://laruedubac.com/2011/08/12/la-piel-que-habito-on-la-deja-dans-la-peau/

http://laruedubac.com/2011/11/21/antonio-banderas-et-salma-hayek-a-paris-pour-lavant-premiere-du-chat-potte/

http://laruedubac.com/2011/11/21/le-chat-potte/

 

mai 12, 2011

Félicitations Ragazze Ornamentali !

Elles sont belles, jeunes, talentueuses. Elles font leur travail excellemment bien, comprenant les envies et les désirs de chacune d’entre nous et comme si cela ne suffisait pas, elles ont les pieds sur terre. Voilà toutes les raisons pour lesquelles nous aimons Ragazze Ornamentali et ses deux créatrices : Isabelle Bois et Valeria Tortorella.

Ragazze Ornamentali font parti des 8 gagnants du prix Nouveaux Talents de la Mode 2011 du magazine Elle en partenariat avec le Ministère de la Culture. Et nous espérons sincèrement, que cette reconnaissance toute méritée, permettra à notre marque favorite d’agrandir sa clientèle et de faire rêver chaque jour un peu plus de femmes.

Ragazze Ornamentali

09, Rue de Normandie

75 003 Paris

www.ragazzeornamentali.com

Article : Toute l’équipe de Laruedubac.com

Visuels : © Ragazze Ornamentali

mai 5, 2011

Excalibur, la légende du Roi Arthur, le prochain spectacle du Stade de France

Mardi 3 mai, au musée de Cluny à Paris, fut présentée : « Excalibur, la légende du Roi Arthur » lors d’une conférence de presse réunissant Robert Hossein (voix de Perceval), Mario Luraschi (en charge des scènes équestres et des cascades),  Serge Tignères ( Scénario et conseil historique), Christian Vallat(Mise en scène, scénographie, scénario) et toute l’équipe technique du spectacle.

La légende du Roi Arthur, ses chevaliers de la table ronde et son épée Excalibur inspirent depuis des siècles écrivains, peintres, compositeurs… Dès l’enfance, elle entre dans notre mental grâce au dessin animé de Wlat Disney « Merlin l’enchanteur » et, ne cessera de se manifester à nous à travers de nombreuses autres œuvres. Les 23 et 24 septembre 2011, au Stade De France, vous aurez deux chances uniques d’en découvrir une nouvelle version.

Robert Hossein prêtera sa voix à Lancelot

« Quand on fait un spectacle au Stade de France,  on ne peut pas se permettre d’être médiocre, on doit faire du grandiose, nous n’avons pas le droit à l’erreur. », voilà la phrase qui pourrait résumer la motivation commune des personnes travaillant sur le spectacle.  Tout le monde est soucieux d’offrir aux spectateurs un show à la hauteur du lieu et du l’évènement.  C’est pour cette raison, que les producteurs sont allés chercher le meilleur du meilleur.

Mario Luraschi (qui a travaillé notemment sur le Jeanne d’Arc de Luc Besson) est en charge des scènes équestres et des cascades.

Pour deux représentations exceptionnelles,  sur un espace scénique de 9 000 m2, plus de 150 artistes (50 cavaliers et cascadeurs, 12 danseurs, 100 figurants et 40 chevaux), seront réunis afin de vous offrir le plus beau spectacle de votre vie. Les costumes et accessoires ainsi que la musique (une musique originale de Fabrice Aboulker) n’ont pas été négligés non plus. Avec « Excalibur, la légende du roi Arthur », vous en prendrez plein les oreilles et les yeux. Emportez par la voix de Robert Hossein, pendant une heure trente, vous serez transportés  dans un monde de légende et de rêve.

Christian Vallat ( a travaillé sur de nombreux films : Jeanne D'Arc, le dîner de cons; Coco Chanel...) et est en charge de la mise en scène, la scénographie et le scénario. Il pose avec Dulcie Best qui travaille sur les costumes

Excalibur, la légende du Roi Arthur

Les 23 et 24 septembre 2011 au Stade De France

Tarifs : de 20€ à 130 € ( différents pass sont disponibles comme le pass famille (4billets) offrant une réduction de 5€ par billet)

Ambiance garantie au Stade De France les 23 et 24 septembre 2011 alors, VENEZ NOMBREUX

Article : Aurélie

Photos : Mireille R

janvier 3, 2011

L’année 2010 de Laruedubac par Caroline.

L’année 2010 a tiré sa révérence, tandis que 2011 pointe le bout de son nez…

Laruedubac commence donc une nouvelle année avec la même ambition, partager avec vous lecteurs, nos coups de cœur, nos bons plans.


Le reportage sur le Bal de la Truffe réalisé par  Elvis (Aurélie) est un de mes préférés pour son originalité et son humour.

Il y a aussi l’UNICEF et le concert de Charlotte Gainsbourg. Sans oublier les textes de Véro pour les enfants.


Pour moi le choix est difficile car sur Laruedubac tout me plait…

Alors bonne année à tous nos lecteurs et à toute l’équipe.


Caroline

Photos : Marine/ Lancel

décembre 15, 2010

Votre plus belle liste de Noël avec Lancel.

Lancel vous invite à réaliser votre « wish list » de façon très originale. Entrez sur le site de Lancel, découvrez, dans une ambiance givrante, Brigitte Bardot et écrivez  gratuitement votre liste de Noël. Tout est permis (inutile de demander uniquement le catalogue Lancel). Entrez vos coordonnées et celles de votre destinataire, Lancel l’avisera par courriel.

Avec Lancel, il n’est pas encore trop tard pour envoyer votre lettre à votre Père-Noël.

 

Article : Aurélie

Visuel: Lancel

 

http://www.lancel.com/wishlist

 

novembre 18, 2010

Les Dandys de Pekin Express nous écrivent

Emmanuel de Brantes

M6 enregistre de très bons score d’audience grâce à Pékin Express Duos de Choc. Parmi les 6 duos de choc réunis par la chaîne, il y a celui des dandys, formés par Emmanuel de Brantes et Albert de Paname, un des duos les plus remarquable et les plus remarqués et c’est à Laruedubac qu’ils ont choisi d’écrire un petit mot.

Albert de Paname.

Merci les Dandys !

Toute l’équipe de Laruedubac

octobre 28, 2010

Rencontre avec Lilian Thuram : champion de football, fondateur de : “Education contre le racisme” et nouvel ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF.

Lilian Thuram a été nommé Ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF. Il a déclaré lors de la conférence de presse qu’il était là pour tendre une main et a probablement été choisi car il est joueur de football, et qu’il a par conséquent un accès privilégié aux médias, mais cela ne le rend pas plus important qu’un autre, car il a bien expliqué que tout le monde peut aider.

Avec l’UNICEF, Lilian Thuram s’est rendu en Haïti, un voyage qui lui a ouvert les yeux sur les réalités Haïtienne. Papa de trois enfants, il a déclaré qu’il aimerait bien y aller en famille pour que ses enfants puissent apprendre à voir les choses d’un autre point de vue ;  il pense que cela fait aussi partie des bases d’une bonne éducation.

Il a cependant très envie de faire passer des messages, de tendre une main.

Il accepté de parler avec nous d’éducation et de sport.

 

Laruedubac : Vous avez insistez lors de la conférence de presse en disant qu’il y  avait une véritable volonté de s’en sortir et une dignité aussi en Haïti et cela vous a frappé, vous avez ajouté que l’UNICEF vous a choisit, car vous étiez joueur de foot et avez  un accès plus facile aux médias. Ne pensez-vous pas que sur cette mission en Haïti, vous avez été choisi aussi pour donner une image de force aux Haïtiens ? Parce qu’il faut beaucoup de force et de volonté pour se lever chaque matin et faire des heures et des heures d’entraînement, ce qui  donne une image du «dépassement de soi».

 

Lilian Thuram : Vous pouvez être sportif, tous les matins vous lever, faire un footing, mais si vous n’êtes pas connu, vous allez avoir beaucoup plus de mal à faire passer un message. Je pense que l’approche première de l’UNICEF a pour but se servir de la notoriété de quelqu’un, et c’est très bien, comme ça, vous avez la possibilité de sensibiliser une plus grande partie de la population. Bien évidemment, être sportif ou autre demande de la volonté pour faire les choses. La chose la plus importante est la volonté. Ce qui m’a interpelé chez les enfants Haïtiens c’est l’envie d’aller à l’école, la volonté de dire : «par l’école, je vais pouvoir atteindre des choses incroyables». Il y a des enfants qui m’ont dit vouloir être docteur, infirmière, d’autres, écrivains, poètes. Et je crois que donner cette chance, parce qu’en fait l’éducation c’est encore une chance pour pouvoir se dépasser et aller au plus profond de ce que vous pouvez devenir. L’éducation ouvre énormément de portes ; vous avez une plus grande possibilité de choisir. L’éducation est donc fondamentale. Pour moi, un pays qui ne met pas tout sur l’éducation à un problème, car la première richesse d’un pays c’est quoi ? Ce sont les hommes et les femmes, mais ces hommes et ces femmes  sont des richesses si vous les éduquez, voilà pourquoi il faut aider le peuple Haïtien à accéder à l’éducation.

 

Laruedubac : Vous ne pensez pas qu’il y a aussi une éducation par le sport ?

 

Lilian Thuram : Bien sûr, complètement.

 

Laruedubac : Vous n’avez pas croisé d’enfants en Haïti qui vous ont dit vouloir être sportif ? N’auriez-vous pas envie que les enfants puissent faire du sport aussi ?

Lilian Thuram : Il y a beaucoup de gens de très bonne volonté là bas. Je m’y suis rendu pour l’éducation scolaire, mais il y a des gens qui travaillent pour le sport, et l’éducation par le sport c’est très important. C’est vrai qu’on a toujours tendance à séparer l’intellect et le corps, mais je pense que l’éducation englobe tous ces sujets là. L’éducation par le sport est fondamentale, car les enfants viennent au sport parce qu’ils adorent ce sport là et c’est beaucoup facile de faire passer un message dans un contexte qu’ils aiment.

 

 

Propos recueillis par Aurélie.

Photos : Aurélie

 

Autographe de Lilian Thuram pour Laruedubac.

Cette interview fut réalisée avant que l’épidémie de choléra ne touche Haïti. Face à cette nouvelle catastrophe, il devient encore plus important de faire des dons. Aidez l’UNICEF. Appelez le 3220 et dites UNICEF.

octobre 8, 2010

Et si, comme Madame Bernard, vous deveniez bénévole pour l’UNICEF ?

Pour rejoindre les bénévoles de l’UNICEF et découvrir la campagne, rendez-vous sur www.unicef.fr :

Au cours de ma vie professionnelle j’ai toujours participé en tant que bénévole à des Associations culturelles et professionnelles en lien avec mon activité.

Je suis devenue bénévole à la retraite car, j’avais  plus de temps bien évidemment et le  désir d’être «utile», ce qu’on a l’impression de perdre  quand on a eu des métiers gratifiants avec une réelle  reconnaissance (raison très égoïste mais humaine) et donc :

–   Se dire qu’on peut mettre éventuellement ses compétences personnelles au service d’une cause différente de celle de sa vie «active».

–   Pas envie d’être  ni dans l’oisiveté ni le loisir exclusif.

J’ai trouvé la possibilité de ce bénévolat dans  un document joint aux cartes de vœux que je commandais tous les ans et qui signalait la possibilité de devenir bénévole à UNICEF.

La participation à la réunion d’accueil à UNICEF France a été déterminante :

Présentation sympathique des nombreuses possibilités d’activités.

La consultation d’Internet et la participation aux Forums des associations permettent de s’informer sur le bénévolat.

 

Mireille Bernard est bénévole à l'UNICEF depuis 2003.

Pourquoi UNICEF ?

 

Pour s’investir dans un bénévolat, je pense qu’il est absolument nécessaire qu’il vous plaise et qu’il ait un sens par rapport à soi.

Ayant été enseignante (premières années dans les bidonvilles de Nanterre) et ensuite psychologue scolaire (notamment dans le cadre de cellule d’urgence en cas de drame dans les établissements scolaires), il est évident que le sort des  enfants m’intéresse et que tout naturellement je me suis tournée vers cette organisation à laquelle j’adhère depuis longtemps et qui est mandatée par l’ONU pour l’Enfance.

Parmi les différentes activités  proposées, je me suis particulièrement investie dans ce qui s’appelle «Plaidoyer» : il s’agit d’informer et de sensibiliser le public (scolaire ou autre) aux causes et programmes  soutenus par UNICEF (urgence et développement).

Cette activité permet de rencontrer des gens (enfants et adultes) et  de faire  le lien entre ici et ailleurs. Cela suppose d’être informé soi même (donc réactualisation de ses connaissances), de pouvoir faire connaître les avantages de  cette grande organisation et donc de l’intérêt de collecter des fonds.

Un voyage au Mozambique  l’an dernier m’a permis de voir sur place le fonctionnement des bureaux de terrain et le sérieux de l’organisation.

Certaines personnes critiquent les bénévoles (entendu parfois sur les forums) en disant qu’ils prennent la place d’éventuels salariés… Je ne le pense car beaucoup d’organisations humanitaires, notamment, ne peuvent fonctionner qu’avec des bénévoles et c’est là qu’on se sent utile.

Les mots clés : utilité, échanges avec adultes et enfants, «travail en équipes», gain humain énorme.

 

Mimmie Mathy Ambassadrice de l'UNICEF.

 

http://www.unicef.fr/contenu/actualite-humanitaire-unicef/benevole-pourquoi-pas-moi-2010-08-30

Toute l’équipe de Laruedubac remercie Madame Bernard pour son témoignage et l’UNICEF pour sa confiance et pour tout ce que vous faites chaque jour pour la cause des enfants.

Photos : avec l’aimable autorisation de Madame Bernard et de l’UNICEF.