Dreamlands au centre George Pompidou.

Depuis le 05 mai 2010 et jusqu’au 09 aout 2010 est ouverte, au centre Pompidou à Paris une exposition qui explore les influences qu’ ont eu les expositions universelles et les parcs de loisirs sur la conception de la ville au XXème  siècle, avec plus de 300 œuvres, entre films, photos, maquettes et images de tous types issus de nombreuses collections publiques et privées.

Florian Joyce : Bawadi Desert Gate 2006. Collection de l'artiste.

Le titre même de l’exposition  se réfère au parc d’attractions de Dreamlands à Coney Island, près de New York qui ouvrait ses portes aux visiteurs en 1904 pour les surprendre avec ses merveilles qui allaient des canaux de Venise à une Nuremberg du XV siècle, en passant par les Alpes Suisses. Les images de ce monde de merveilles défilent en cartes postales dans la première salle de l’exposition et nous plonge dans un état de rêve avec une lumière sombre et une berceuse en fond sonore.

Yiu Xiuchen - Portable City New York 2003. Valise vêtements usagés. (Galerie Alexander Ochs)

Le voyage se poursuit à travers les salles de l’exposition dans un état d’émerveillement face aux reproductions à échelle réduite des monuments les plus fameux du monde ; Falcon City of  Wonders à Dubaï, qui nous promet une Tour Eiffel plus haute que l’originale !  Dans ce voyage digne de celui d’ Alice aux Pays des Merveilles, nous sommes envahis par une myriade de sons et d’ images qui vont de Las Vegas et ses panneaux publicitaires et casinos à La Strada Nuovissima de la Biennale, du Venise de l’année 1980, en passant par le  New York délirant de Rem Koolhas.

L’installation de Malachi Farrell « Nothing stops a New Yorker »  (2005-2010) représentant des grattes ciel new-yorkais  faisant de la gymnastique avec pour arrière plan une vue sur la ville de Paris, prise du dernier étage du centre Pompidou contribue à cet état d’émerveillement et de dépaysement qui est au centre même du thème de l’exposition.

Kader Attia. Untituled (Skyline) 2007.

Une très intéressante  section est dédiée à Disney et son projet utopique d’ une ville expérimentale en Floride (EPCOT Experimental Prototype Community of Tomorrow). Dans la vidéo, Walt Disney nous explique son idée sur cette ville avec son centre des affaires enfermé sous un dôme de verre pour en préserver le climat idéal, et  ses transports en commun en pérenne mouvement (WEDWAY). Ce projet sera interrompu par le décès de Walt en 1966 et EPCOT deviendra seulement un nouveau parc d’attractions dédié aux innovations technologiques à Walt Disney World. Le projet d’une ville Disney n’a cependant pas été abandonné, il fut repris dans les années 1990 par la Walt Disney Company avec la création de  « Celebration » :  une ville de Floride conçue selon le New Urbanism style, qui souhaite  un retour à la ville traditionnelle loin des villes actuelles.

Andreas Gursky. Dubai Wolrd 2008.

L’exposition Dreamlands est à la Galerie 1, Niveau 6 du Centre Pompidou jusqu’au 9 aout 2010.

Elle est ouverte tous les jours sauf le mardi avec horaires : 11h – 21h (jusqu’à 23h le jeudi).

Tarif : 10 à 12 euros (selon période).

Tarif réduit :  8 à 9 euros (valable le même jour pour le musée National d’Art Moderne et l’ensemble des expositions).

Entrée gratuite pour les adhérents du centre Pompidou (porteur du laissez-passer annuel) et les moins de 18 ans.

Billet imprimable à domicile.

Métro : Hôtel de Ville (L.1) Rambuteau (L.11)

www.centrepompidou.fr

Article : Stefano.

Visuels : 1- Proprité de Florian Joyce/ 2- Yiu Xiuzhen/ 3- Colin Davison/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :